Mon train-train quotidien

Un petit blog sans prétention pour parler de ma vie, de ce que j'aime et autres

08 mars 2007

citybg

Daft_Punk__Robots_foto16_

Posté par Fafe2 à 20:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 février 2007

Pourquoi que je vis ?

18614644

Pourquoi que je vis
Pourquoi que je vis
Pour le doux regard
D'une âme colorée
Appuyé au mur
Sous la pluie
Pour cette musique envoutante
Qu'est l'Electro
Pour l'été
Cette saison que j'ai tant aimé
Le soleil aveuglant la vitre
Le son qui berce mon ouïe

Les feuilles craquant sous mes pieds

Son regard croisant le mien
Sa chevelure ennivrante
Et sa sympathie sans égal
Pour l'écriture les soirs d'hiver
Lorsque je déprime
Pour ces douces mélodies que je crée
Vian stimulant mon imagination
Pour le vague à l'âme de la plage
Pourquoi que je vis
Parce que j'y suis bien obligé

Posté par Fafe2 à 22:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]

10 janvier 2007

905_1

Posté par Fafe2 à 19:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 décembre 2006

Epanouissement mélancolique

Il y'a de cela un an, le vague à l'âme me transportait sur ses doux et profonds rivages
Le visage terne plongé dans un bouquin, je m'enfonçait.
La vie perdait ses saveurs, la mort semblait épicée
Les larmes coulaient le long de mon visage
Laissant les traces de ma souffrance exaltée par tant de soucis.
Après tant de misères dans le désert de l'absolu,
Mon coeur reprend enfin sa forme obtue
Laissant derrière lui les sombres gribouillis.

Une ère nouvelle s'ouvre à moi :
Celle de l'instrument à six cordes et des joies de la vie.



"Aimons donc aimons donc de l'heure fugitive
hâtons nous, jouïssons !"
korn_issues_5000457

Comme il avait raison le bougre...

Posté par Fafe2 à 18:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 décembre 2006

Fisse

Aujourd'hui il fait foid, hier il faisait froid, avant hier aussi, la semaine dernière aussi. Eh bien oui j'ai quitté ma terre natale pour dix jours, dix longs jours que j'appréhendais particulièrement. Mais nom de Zeus pour quelle terre ? Celle des vikings bien sûr : le Danemark.

Quelle plaisir de se lever le matin en écoutant Confessions sous la douche, de manger de délicieux mueslis, de sentir le vent caresser ses cheveux et son visage... Tout est beau ici, je crois que je vais d'ailleurs habiter ici plus tard.

La fleur s'est enfin épanouie et est prête a euh...enfin je...oh et puis merde tiens :


vive le Pepsi, Star Wars et le Hard Rock !

Posté par Fafe2 à 15:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2006

Vermillion Pt.2

gshghhElle semblait prête en moi, s'étirait face à ma honte
Tous les tourments et la douleur
S'écoulaient à travers et me recouvraient
Je ferais n'importe quoi pour l'avoir pour moi-même
Juste pour l'avoir pour moi-même
Maintenant je ne sais pas quoi faire, je ne sais pas quoi faire quand elle me rend triste

Elle est tout pour moi
Le rêve indécrochable
Une chanson que personne ne chante
L'inatteignable, elle est le mythe auquel je dois croire
Tout ce dont j'ai besoin pour le rendre réel c'est une raison de plus
Je ne sais pas quoi faire, je ne sais pas quoi faire quand elle me rend triste

Mais je ne laisserais pas ça se construire en moi
Je ne laisserais pas ça se construire en moi
Je ne laisserais pas ça se construire en moi
Je ne laisserais pas ça se construire en moi

Un accroc dans ma gorge
Etouffe, déchiré en pièces je ne serais pas
Non, je ne veux pas être ça
Mais je ne laisserais pas ça se construire en moi
Je ne laisserais pas ça se construire en moi
Je ne laisserais pas ça se construire en moi
Je ne laisserais pas ça se construire en moi

Elle n'est pas réelle
Je ne peux pas la rendre réelle
Elle n'est pas réelle
Je ne peux pas la rendre réelle

Elle me rend fou
Je perds le contrôle de moi même
Elle me rend fou
Quelle sensation indescriptible
Chaque jour qui passe m'affaiblit
Mon coeur est en lambeau
Mon esprit se dilue
La réalité s'efface
Laissant ainsi place à l'assombrissement

Mais je ne laisserais pas ça se construire en moi
Je ne laisserais pas ça se construire en moi
Je ne laisserais pas ça se construire en moi
Je ne laisserais pas ça se construire en moi

...But it's too late.

Posté par Fafe2 à 21:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2006

1 an

You know it doesn't make much sense
There ought to be a law against
Anyone who takes offense
At a day in your celebration
'Cause we all know in our minds
That there ought to be a time
That we can set aside
To show just how much we love you
And I'm sure you will agree
It couldn't fit more perfectly
Than to have a world party on the day you came to be

Chorus
Happy birthday to you
Happy birthday to you
Happy birthday
(Repeat)

I just never understood
How a man who died for good
Could not have a day that would
Be set aside for his recognition
Because it should never be
Just because some cannot see
The dream as clear as he
That they should make it become an illusion
And we all know everything
That he stood for time will bring
For in peace our hearts will sing
Thanks to Martin Luther King

Chorus
Happy birthday to you
Happy birthday to you
Happy birthday
(Repeat)

Bridge
Why has there never been a holiday
Where peace is celebrated
all throughout the world

The time is overdue
For people like me and you
You know the way to truth
Is love and unity to all God's children
It should be a great event
And the whole day should be spent
In full remembrance
Of those who lived and died for the oneness of
all people
So let us all begin
We know that love can win
Let it out don't hold it in
Sing it loud as you can

Chorus
Happy birthday to you
Happy birthday to you
Happy birthday
(4x)

(Background Stevie)
Happy birthday Ooh yeah
Happy birthday,
To you

We know the key to unity of all
People
Is in the dream that you had so
Long ago
That lives in all of the hearts
Of people
That believe in unity
We'll make the dream become
A reality
I know we will

Because our hearts tell us so


Déja un an...Merci monsieur Wonder, messieurs Hetfield et Hammett, monsieur Vian et monsieur Werber...

Posté par Fafe2 à 20:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 septembre 2006

The Rock'n Roll's way of life

Band59Hey, bonjour à toi qui me lit. Oui à toi qui a eu la flemme de lire mes posts précédents. Non ne te méprise pas, je te comprends parfaitement. C'est vrai quoi, j'écris vraiment beaucoup d'âneries. Mais nous sommes dans une société de consommation dirigée par des industriels féroces qui n'hésitent pas à piller nos ressources naturelles tel que les arbres ou bien encore les.....oups, me suis égaré là.

Bref, aujourd'hui je suis venu pour parler de quelque chose de beaucoup plus interessant que les industries agro-allimentaires. Je veux parler de la musique.

Tout débuta lorsque j'eu mes 10 ans. Un morceau de Peace, love & Pitbull attira mon attention... j'accrochais vachement à l'intro du premier morceau. Quelques semaines plus tard, mon père (fervent addicteur à la musique de headbangueurs) me fit découvrir Kill'em all de Metallica. Quel choc ! Ma passion pour le Hard-Rock grandissait de jours en jours. Jours après jours je découvrait de nouveaux groupes tels que Led Zeppelin, Megadeth, Overkill...et tant d'autres.

13 ans : mon frère se voit offrir une guitare électrique. Argh, l'objet tant convoité est enfin en sa possession ! Quelques semaines plus tard, je m'y met à mon tour. Avec un tel instrument entre les mains, on se sent fort, viril, invincible... puis vient le moment du premier "grattage". Grosse désilusion, je suis une merde. Arf, dur dur. Va falloir bosser looooooooongtemps. J'apprends ainsi des riffs simples tels que celui d' "Enter Sandman", ou bien encore le fameux "Smoke on the water" de Deep Purple. Mais très vite je ne me mettrais qu'à jouer du Metallica. J'apprends diverses parties simplistes telles que "For whom the bells tolls". Je galère, mais je savais qu'un jour j'y arriverais.

3 ans plus tard, j'arrête. Je me sens tellement nul à côté de mon frère...S'en suivra une longue période de disette dans laquelle je jouerais un peu une fois tous les 3 ou 4 mois. Parfois plus. Période cheveux longs également. A treize ans faut le faire tout de même....je les couperais par la suite à 14 ans.

2 ans plus tard : J'ai l'oppurtunité de ramener ma bonne vieille Jackson en cours de musique pour jouer du Metallica. Argh ! J'appelle mon père pour lui demander l'autorisation. Il est ok ! Je saute de joie. Mais 2 minutes plus tard, il rappelle et me dit qu'il change d'avis... mon rêve se brise, les larmes scintillent sur mes joues et une colère profonde enfouie au fond d emoi se réveille soudainement. Je regarde autour de moi cherchant quelque chose pour passer ma colère. Je donne des coups de poings dans mon lit, puis contre le mur. Les larmes se font de plus en plus grosses. Je m'assoit sur mon lit la tête basse, le regard rempli de haine. Puis je réfléchit. Je me dit qu'il faut que je sois le meilleur. Je vais lui prouver que je suis un bon gratteux et pas une merde. Soudain, mon regard se dirige vers le coin de ma chambre. Mais oui bon sang, j'avais toujours une guitare chez moi ! Certes elle était vraiment merdique mais peu importe. La je joue. Des larmes coulent sur l'instrument. Le manche me faisait mal, les cordes me donnèrent des ampoules mais je m'en foutait. Je devais y arriver. Je devais prouver au monde entier qui je suis.

Jours après jours je jouais. J'y passait des heures sur cette gratte de merde. Et puis 5 mois plus tard je reçois enfin MA gratte. Une Les Paul Epiphone noire avec un ampli marshall...putain, j'en revenait pas.

Aujourd'hui j'ai dépassé le niveau de mon frère, largement. Je commence même à faire des solos de folies, de l'impro, des riffs hyper rapides, j'ai appris tout l'album Kill'em all par coeur...bref, je me sens fort à présent.

Depuis ce fameux coup de téléphone je ne suis jamais retourné voir mon père et mon frère.

Posté par Fafe2 à 18:54 - About me - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 août 2006

jfjhC'est dingue le nombre de questions que l'on se pose avant et surtout après s'être fait larguer comme une merde. On se sent tellement impuissant, tellement con,un peu...un peu comme une merde en fait. Comme je l'ai déja dit à melkor, je vais passer par plusieurs phases :

1) Je suis qu'une merde, ouiiin
2) Je suis un petit caca boudin
3) "Bah de toute façon je serais mieux sans elle" (voilage de face)
4) Putain, comment elle peut me manquer
5) Faudrait que je pense à la revoir
6) Tiens, la v'là qui s'ammène
7) "Eh merde, elle a trouvé mieux, ouiiiin"
8) Tournage de page en perspective
9) rebelote

Les 9 phases essentielles à une relation foirée. Interessant n'est ce pas ?
En tout cas je remercie melkor de m'avoir soutenu avec ses blagues à la con et dimox pour m'avoir réconforté.

Bon, pour le moment je suis en phase 4...on verra bien pour la suite

Posté par Fafe2 à 11:38 - About me - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2006

Journey

La vie, c'est comme une fleur. Ca grandit, ça s'épanouit. Parfois ça a des parasites, parfois le vent la caresse et la rosée du matin la réveille.
L'amour c'est un peu pareil, sauf que ça a des épines tout autour et que parfois ça pique. Et quand ça pique ça fait mal. Et quand ça fait mal ça blesse. Et quand ça blesse on met du temps à s'en remettre.

Journée très merdique donc. Point fort de cette journée : il fait un temps de merde. Il pleut des cordes à s'en pendre. L'après-midi je me fait larguer par celle que j'aime. Le soir je m'attriste sur mon sort. La nuit j'y repenserais.

Tout ça pour dire que l'amour, c'est comme une fleur : ça finît par fanner.

559698969

Posté par Fafe2 à 19:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]