Mon train-train quotidien

Un petit blog sans prétention pour parler de ma vie, de ce que j'aime et autres

04 avril 2006

Dans un monde parfait

globe

Dans un monde parfait, les gens s'entraideraient
Dans un monde parfait, les fleurs pousseraient
Même en Hiver
Dans un monde parfait, la poésie seraient accessible à tous
Sans avoir besoin de faire des rimes comme tous les poêtes
Qui ont connus le temps des paquerettes
Et des amourettes
Dans un monde parfait, les grandes gueules n'existeraient pas
Et le monde ira beaucoup mieux sans ça
Les grandes gueules je ne leurs rient pas au nez
Car celui qui s'en chargera sera la société

Dans un monde parfait, il n'y aurait pas de monde
Alors au lieu de se lamenter, autant en profiter un maximum de cette vie (sans issue)

Posté par Fafe2 à 14:48 - Philosophie - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire